L'histoire de Moxie

suivez à travers la chonologie le parcours de ce bateau de légende

70's - L'idée de phil Weld
L’OSTAR représente dans les années 70 le sommet de la course au large. Elle a permis notamment à des navigateurs comme Tabarly ou encore Alain Colas de se faire un nom en la remportant. Phil Weld se met donc pour objectif suprême: arriver en vainqueur à Newport USA.
1978 - d'une idée à un dessin
Weld demande à son ami et gourou, “le sorcier du Maine” Dick Newick de lui dessiner un bateau pour gagner, oui mais pour gagner la plus belle course: l’OSTAR.
1979 construction et mise à l'eau
Moxie est parfaitement construit en West système par le fameux chantier de Walter Green
1979 - un oiseau à fort potentiel
Moxie possède des qualités de vitesses uniques pour sa génération et commence à gagner les courses locales du Maine.
1980 l'arrivée en Europe
Moxie arrive en Europe, fait 2ème au 1er trophée des multicoques de la trinité et arrive 1er du Crystal Kriter trophy
7 Juin 1980
Phil Weld remporte la Transat Anglaise (OSTAR) en établissant un nouveau record en 17 jours 23 heures et 12 minutes battant le précedent record d’Alain Colas sur Manureva. Au passage il bat Marc Pajot sur le Paul Ricard de Tabarly, Eugène Riguidel sur VSD, Mick birch sur olympus photo …
80's
Après sa victoire, le bateau est donné à l’Académie Navale Américaine pour la formation à la voile des Officiers
90's - 2000
James Rubenstein, puis Craig alexander sont les conservateurs suivants.
2016
Suite à un changement de propriétaire en 2006 le bateau n’est plus entretenu correctement, il est même stocké à terre, délaissé depuis 2016. Le chantier de gardiennage impayé menace de faire saisir le bateau
2019 - il faut sauver Moxie
Nous rachetons Moxie en juillet 2019. Après une rapide remise en état, mise en conformité sécurité, le bateau est convoyé jusqu’au Morbihan ou il fera l’objet d’un refit total étalé sur plusieurs saisons hivernales
2020